"Place JOB"

Mobilisation et signatures d'une pétition contre l'appellation "Place Guy Novès"

 

 

Soutien des habitants et des associations qui défendent le nom de l'Espace Job

et de la place Job en tant que lieu emblématique, historique, culturel et citoyen.

 

 

 

 

 

 

 

Début janvier 2016 : L'adjointe au maire de Toulouse en charge des sports et des loisirs, Madame Laurence Arribagé, a officialisé le nom de la place Job : ce lieu portera à partir du lundi 04 avril celui de "Guy Novès".

(Guy né à Toulouse a donné 40 ans de sa vie au Stade Toulousain, il est l'entraineur Français en rugby à XV, le plus titré)

 

Pour protester contre cette décision, plusieurs associations ont écrit au maire de Toulouse. Elles demandent à la municipalité l'annulation de cette décision qui n'a aucun sens sur ce haut lieu de l'histoire sociale et industrielle...

 

 

15/01/16

 

Collectif Job

à l'attention

du maire

15/01/16

 

Collectif Job

à l'attention

de Mr Novès

 

 

24 janvier 2016 : Les associations de quartier se réunissent en ce dimanche sur le parvis de l'Espace Job, jour de marché, pour manifester et faire signer une pétition.

 

 

 

Des élus (Ici monsieur Pierre Cohen, ex maire de Toulouse), de nombreux habitants et associatifs ont pris la parole...

 

 

 

 

 

 

 

 

De gauche à droite :

Anne Pere Lods (Présidente du Collectif Job)

Marcel Martin (Président du comité consultatif du quartier des Sept Deniers)

...

Jean-Michel Fabre (Conseiller départemental)

...

Catherine Lemorton (Députée de Haute-Garonne)

Bernard Margras (Association "Après Job")

 

 

24 janvier 2016 :   Réponse du maire :

 

         

 

Le maire à l'attention du Collectif Job

 

 

 

03 février 2016 :    Collectif Job :

 

Chères amies, chers amis, 

 

Ca n’a l’air de rien, mais c’est bien plus qu’un symbole !

 

De nombreux habitant.es ont été choqué.es et ont interpellé les associations du quartier des Sept Deniers, à la suite de l'annonce par voie de presse du 8/01/16 de nommer l’esplanade «Guy Novès » et de "rebaptiser" l’Espace JOB en «  Espace JOB-Guy Novès ». (Heu, ça tiendra sur la façade ?)

 

L’espace JOB porte déjà un nom emblématique, celui d’un passé industriel (le bâtiment est labellisé patrimoine industriel du XXème siècle), d’une histoire sociale, de personnes et de citoyens mobilisés pour son renouveau. Suite à la fermeture de l'usine en 2001, les ancien.nes salarié.es, les habitant.es et des associations se sont mobilisés pendant 10 ans pour que le bâtiment ne soit pas détruit et soit transformé en lieu de vie ouvert pour et par les habitants du quartier et la ville.

Depuis 2011, c’est un lieu socialement innovant. Équipement socioculturel de la ville de Toulouse, il est le seul à être animé conjointement par la mairie et le Collectif JOB qui réunit 12 associations d’éducation populaire de divers horizons et leurs 2400 adhérent.es. Ce sont ainsi plus de 5000 heures de bénévolat par an pour l'élaboration, la réflexion, la construction... du projet JOB. Avec une incroyable programmation citoyenne, artistique et culturelle variée et accessible à tous, plus 3500 spectateurs.trices sont venu.es à ces programmations en 2015 ! Dans la ville, l’agglomération et plus largement dans le milieu culturel inter-régional, la friche industrielle JOB reconvertie, est un lieu connu et reconnu, témoin de la vitalité de la métropole toulousaine, comme l’usine LU à Nantes ou la Belle de Mai à Marseille. 

 

Est-on dans un lieu sportif, lié au rugby ?  Une longue histoire lie le Stade Toulousain à la Ville de Toulouse et ses habitant.es et Guy Novès est une personnalité importante dans le monde du rugby et un illustre toulousain.  Si nous sommes aussi supporters du Stade, de la superbe carrière de Guy Novès pour notre club et de sa fidélité à Toulouse, nous ne voyons pas quel est le lien avec l'Espace Job ? A ce compte là, pourquoi ne pas "rebaptiser" le square Charles De Gaulle - Guy Novès ?

 

Cette démarche n'est en aucun cas une démarche politicienne. Sous entendre cela, c'est penser que les habitant.es ne seraient pas capables de réfléchir et d'agir collectivement sans les partis politiques. Nous espérons néanmoins que certain.es élu.es nous soutiendront, car ils ont des relais et ce sont eux qui votent (ou pas !) les délibérations municipales.

 

Que dit alors ce choix qui a été fait sans aucune concertation avec les personnes concernées par l’histoire du bâtiment, les associations qui œuvrent sur le site, les usager.es et les habitant.es.? De quelle unanimité décrite dans la presse parle t-on pour ce choix ? N’y a-t-il pas là le projet d’effacer l’histoire industrielle et sociale de ces dernières décennies sous couvert d'un nouveau "baptême" ?

 

Nous demandons à la municipalité de revenir sur ce choix qui n’a pas de sens ici, à l’Espace JOB.

 

Nous vous appelons à signer cette pétition pour manifester votre soutien.

 

 

 

 

05 février 2016 :    Collectif Job :

 

Nous apprenons par voie de presse, les 9 et 10 janvier derniers, que  Monsieur Moudenc souhaite honorer Monsieur Guy Novès en accolant son nom à celui de l’espace Job et en donnant son nom à la place attenante .

Le collectif Job et les Toulousains se mobilisent pour préserver  le nom de l’espace Job et de la place attenante, bientôt 2500 signatures pour la pétition papier et net : petitionjob.wesign.it/fr

Depuis, de nombreuses communications circulent dans les médias et réseaux sociaux.

 

Le collectif Job souhaite s’exprimer publiquement sur l’avancée de ce dossier et les réponses reçues à ce jour : courrier de Monsieur Moudenc, entretien avec Monsieur Novès, soutien d’élus et de personnalités toulousaines.

Dans cet objectif nous mettons en place une rencontre  avec vous et les représentants des associations du collectif Job.

 

Conférence de presse tenue à l'Espace JOB

 

 

 

11 février 2016 : Une commission de quartier est organisée par le maire de quartier Mr Olivier Arsac en présence des associations et habitants du quartier.

 

 

 

12 février 2016 : Le nom de Guy Novès sur la place Job ne sera pas, la mairie renonce à son projet...

                                     La ville cherche un autre site public (Sur le quartier?) pour honorer l'ex entraîneur du Stade Toulousain.

  Communiqué de presse du Collectif Job et des associations locales :                           

 

 

Septembre 2016 : Suite à notre mobilisation, nos réunions, nos communiqués de presses, nos actions, et notre appel à pétition, grâce à vos 3600 signatures, nous avons obtenu que l'Espace Job et sa place attenante ne seront pas renommés!

 

 

 

 

 

Lien du site Collectif Job : collectif-job.com

 

Lien de la pétition en ligne : petitionjob.wesign.it/fr

 

Lien blog "Soutien pour la sauvegarde du nom JOB : joblenom.canalblog.com

 

 

 

 

(L'après Job)